Pourquoi l’Iran prend-il l initiative lorsqu’il est question de la guerre à Gaza ?

Img 20231130 Wa0080

Traduit par / Olfa Mohamed Nasser

 

 

Après que le Hamas a lancé son attaque surprise contre Israël, le guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei, est sorti et a salué ce qu’il a appelé le

« tremblement de terre dévastateur »

pour Israël, et a déclaré :

« Nous baisons les mains de ceux qui ont planifié l’attaque. »

Mais le guide suprême n’a pas tardé à nier l’implication de l’Iran dans l’attaque – qui a tué 1 200 personnes et pris plus de 240 otages – et depuis lors, Israël a lancé des frappes aériennes et effectué une incursion terrestre dans Gaza, tuant plus de 11 000 Palestiniens, selon au ministère de la Santé, dans la bande de Gaza.

Si l’on prend en compte le déni par l’Iran de son implication dans les événements du 7 octobre, la question demeure :

pourquoi les principaux médias et les réseaux sociaux mentionnent-ils constamment l’Iran aux côtés du Hamas lorsqu’ils parlent de l’attaque ?

La raison derrière cela est peut-être claire et directe :

le soutien inébranlable de l’Iran au soi-disant axe de résistance.

L’axe de la résistance est une alliance de groupes opposés à Israël et à l’influence américaine au Moyen-Orient, qui comprend le Hamas, le Hezbollah libanais, les milices en Irak et le groupe Houthi au Yémen.

عن المؤلف